Mon avis sur l’UCPA

Spoiler : si vous avez entre 18 et 55 ans, aimez découvrir de nouvelles activités sportives ou de nouveaux paysages, chiller dans des centres incroyables où « tout est compris » à prix imbattable, faire de nouvelles rencontres, seul ou en couple…l’UCPA est fait pour vous.

Ces dix dernières années, j’ai testé de nombreux UCPA en séjours adultes, sur lesquels on me demande souvent mon avis.

Comme les grandes vacances arrivent à grands pas, voici un billet pour vous donner quelques billes, et vous guider dans l’offre pléthorique (et parfois sibylline, pour les non-initiés).

L’UCPA c’est quoi ?

En quelques mots, l’UCPA est une association française, créée sous impulsion du Général de Gaulle en 1965, afin de mettre les français au sport après les Jeux Olympiques de la loose de 1960.

Aujourd’hui, c’est plus d’une cinquantaine de centres en France, souvent installés sur des concessions publiques avec des spots incroyables, les pieds dans l’eau ou au cœur des plus beaux massifs montagneux du pays.

L’association propose ainsi de nombreux séjours en France et dans le monde, sur ses propres centres, mais aussi en itinérance.

Concrètement, ça se passe comment ?

L’offre typique consiste en des séjours d’une semaine (arrivée le dimanche et départ le samedi matin) autour d’une ou plusieurs activités sportives, logé dans des centres de 50 à 300 personnes pour les plus grands.

Ce qui est bien à l’UCPA, c’est que TOUT est inclus : la chambre (souvent partagées avec 3 à 5 autres participants), les repas (buffet de type « cantine »), les cours et le matériel. Seules les boissons au bar sont à payer en supplément (bières, vins et alcools légers), ou les activités non prévues (baptême de plongée ou de parapente en dernière minute par exemple)

Attention, ambiance « colonie pour adulte » et esprit associatif de mise ! Si vous n’êtes pas d’accord pour débarrasser votre assiette à la fin du repas, porter votre planche de surf, ou prêter votre crème solaire à un parisien en souffrance dermatologique, l’UCPA n’est pas fait pour vous.

Je suis nul(le) en sport, je peux ?

Si vous ne pratiquez aucun sport, soyez rassurés.

Le Général de Gaulle est mort depuis longtemps : oubliez la pression des prochains JO, et profitez de l’UCPA pour apprendre à votre rythme !

Chaque année, énormément de débutants viennent à l’UCPA pour découvrir une nouvelle activité, notamment des activités de plein-air auxquelles il est difficile d’avoir accès en temps normal (catamaran, windsurf, parapente, plongée…).

De manière générale, les prérequis physiques sont minimes, et les séjours ouverts à tous les niveaux.  

J’ai personnellement passé mon premier niveau de plongée en bouteille et apnée avec l’UCPA, appris la voile, découvert le canyoning, le VTT ou l’escalade grâce à l’UCPA ; autant d’activités que je n’aurais sans doute jamais pratiqué de ma vie sans l’association.

J’invite d’ailleurs plus particulièrement les apprentis sportifs à se lancer via l’UCPA. Le but premier de l’association est la découverte du sport, la pédagogie : l’esprit est TOUJOURS bienveillant, et la sécurité de mise.

S’il advenait néanmoins que votre activité vous ennuie, à tout moment vous pouvez décider de faire une pause, chiller sur un hamac ou louer un vélo pour explorer les environs…

Pour les plus expérimentés en quête de médaille olympique enfin, pas de craintes non plus: l’UCPA est également grâce à ses enseignants et ses infrastructures, le lieu idéal pour se perfectionner.

Il n’est pas rare de rencontrer des professionnels de la plongée à la base de UCPA de Niolon, ou des alpinistes avertis à l’UCPA Chamonix.

Vais-je choper à l’UCPA ? (Ou puis-je partir seul et revenir à plusieurs ?)

Ce dont vous pouvez être sûr en partant avec l’UCPA, c’est de vous faire des amis.

Si vous appréhendez de partir seul en vacances, pas de craintes donc, vous ne vous sentirez jamais seul à l’UCPA. L’association est d’ailleurs privilégiée par beaucoup de célibataires ou vacanciers solitaires pour son aspect social.

Dès le premier jour, lien se crée facilement et naturellement autour des activités communes, et même les plus timides s’en sortiront sans problème.

Quant à rencontrer l’âme sœur, c’est aussi possible, bien que cela dépende surtout de vous.

Un manuel pratique a d’ailleurs été écrit sur le sujet par un certain Jules Canard pour tout maîtriser (attention, âmes prudes s’abstenir)

Quelques recommandations estivales 100% France

Pour terminer, je vous propose quelques recommandations de centres qui vous donneront un bon aperçu des possibilités offertes par l’UCPA.

Et si vous êtes perdu sur le site web officiel, n’hésitez pas à télécharger le catalogue UCPA ici pour une vision globale. Le Manuel UCPA, donne aussi, sous un autre angle, quelques indications pour faire son choix.

La Méditerranée à l’UCPA Hyères pour apprendre la voile et prendre une bière sous les pinèdes

Les + : le spot avec accès direct à la plage, les chambres refaites à neuf, le choix large d’activité. Un « standard » des UCPA été.

Alternative : UCPA Port Barcarès

L’Atlantique à l’UCPA Bombanes pour l’esprit festif et le surf

Les + : soirées festives et plage privative

Alternative : UCPA Lacanau, UCPA Port Albret

Les Pyrénées à l’UCPA Saint-Lary pour parcourir la montagne

Les + : les nombreuses activités, entre montagne et eaux-vives. La piscine et le sauna privatif.

Variantes : UCPA Argentière, UCPA Serre-Chevalier

UCPA Niolon pour un séjour zen dans les calanques

Les + : emplacement au calme, au bord de l’eau. Infrastructure pour la plongée exceptionnelle.

UCPA Port Barcarès pour la voile et l’animation

Le + : le spot de l’étang de la Coudalère pour le windsurf et ses belles méduses inoffensives, la soirée à la Marina du mercredi, l’équipe expérimentée.  N’hésitez pas à loger dans le « Nautic Camp » (de belles tentes-bungalow accolées au centre en dur) !

UCPA Triu Funtanella pour le dépaysement Corse

Les + : la piscine vue sur mer, la Pietra Corse en pression.

Le – : centre pour l’instant fermé pour 2020 !

La Provence à Cornillon en mas privatif au milieu des lavandes et des oliviers

Les + : la piscine, la nourriture locale biologique, Jean-Jacques le guide, le petit comité (vingt personnes maximum) ;  les chemins VTT/VTC et le Pont du Gard (Contact direct ici)

Les charmes du village UCPA de Sanary-Sur-Mer

Les + : la vue au petit-déjeuner, imprenable

Psst : avant de terminer votre réservation, n’oubliez pas le code promo UCPA… pour le trouver, Google est votre ami 😉

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires de l’article ou à vous abonner à ma page Facebook pour suivre mon actualité.

Et pour me retrouver sur Instagram, c’est ici !

À bientôt à l’UCPA !

Laisser un commentaire